REGARDS DANS LE RETRO
(de 1969 à 2014)

2014

2014, l'ouverture du Championnat en fanfare avec un nouveau record de piste avec le nouveau Champion de France 2013 Nicolas SCHATZ encore sous un beau soleil et un public venu nombreux.

2013

2013, Nouvelle auto, un Proto NORMA CN+, l'ouverture du Championnat en fanfare avec un nouveau record de piste avec le nouveau Champion de France 2012 Nicolas SCHATZ sous un temps magnifique.

2012

2012, l'ouverture du Championnat avec le nouveau Champion de France 2011 Nicolas SCHATZ en F3000 LOLA T 94 / 50 .

2011

2011, l'ouverture du Championnat en fanfare avec un nouveau record de piste avec le nouveau Champion de France 2010 Nicolas SCHATZ F3000 LOLA T 94 / 50

2010

2010, un nouveau départ et un nouveau record pour Lionel REGAL sur 3100 m

2009

2009, Première victoire de Lionel REGAL sur les pentes de SABRAN

2008

Après deux années de mauvais temps, le premier wee-kend d'Avril 2008 s'annonce sous un beau soleil. Les pilotes de F3000 veulent une revanche sur l'année passée et délivrant un combat sans merci. Fabien FRANTZ tire son épingle du jeu et décroche sa 1ère victoire en F3000 avec l'auto de Bernard CHAMBEROD qu'il vient de racheter. En 2ème position Sébastien PETIT, et sur la 3ème marche du podium on retrouve le jeune pilote et prometteur Nicolas SCHATZ sur sa nouvelle F3000.

2007

Cette année là le temps était très pluvieux et à la surprise générale, l'Agenais Christophe MALATESTE avec son proto NORMA M20, 2litres profite d'une acalmie dans la dernière montée pour devancer la F3000 de Lionel REGAL et celle du pilote Suisse Eric BERGUERAND.

2006

1ère victoire pour Alban THOMAS sur sa LOLA 94D F3000, devant Lionel REGAL et Eric PERNOT sur Proto OSELLA PA20S.

Cette Année là, l'organisation goudronne 400 m² sur le parc concurrent, 9 F3000 engagées et un total de 199 concurrents.

2005

Maurice TRINTIGNANT dit « Pétoulet » est décédé en début d'année 2005. Il fut le parrain de la première course de côte de Sabran. L'A.S.A. Rhône-Cèze lui rend hommage pour cette 35ème édition.

2004

Bernard Chamberod a encore une fois battu le record de la montée en 1'17"015 devant Gérard Petit et Régal, tous les 3 en F 3000.

2003

Le duel au sommet avec Bernard Chamberod et Lionel Régal a été somptueux jusqu'à la dernière minute, malgré la sortie de route de Fabien FRANTZ qui au classement fait le 3° temps, ils ont su garder leur concentration, nous offrir une fin de course mémorable et Bernard Chamberod a encore marqué son empreinte en descendant au-dessous de 1.19.593 ancien record de la montée détenu par Chrisitian DEBIAS en 1999. BRAVO!

2002

Bruno Bazaud concrétise enfin cette année devant le champion de France en titre, Bernard Chamberod ; lors de l'ultime montée sous la pluie il fait la différence. Très belle 3ème place de S. Petit avec sa nouvelle F3.

2001

Pour la deuxième année consécutive Bernard Chamberod inscrit son nom au palmarès de Sabran. Lors des montées d'essais Bazaud au volant de sa F2 signait le meilleur temps, hélas moteur touché après un surrégime il ne terminait pas la course.
Christian Debias n'ayant pu effectuer la 2ème montée de Course à cause d'un problème de rupteur se rattrapait dans l'ultime montée et coiffait Lionel Regal sur le poteau pour la 2ème place.
Groupe A, Omar Ouadah signe la victoire. Groupe N, Jacques Durand domine largement ce Groupe.

2000

30ème anniversaire de la course.
Boccard ayant raccroché, la lutte promettait d'être chaude entre les divers prétendants à la victoire. Le froid glacial qui régnait n'a pas permis de battre le record. Aux essais c'est Debias qui pointait en tête. Lors de la première montée de course Chamberod ayant chaussé des pneus froids partait en tête en queue au premier virage, il améliorait nettement son temps lors des deux autres montées ce qui lui permettait d'arracher la victoire. Debias montait sur la 2éme marche du podium.
Groupe N/FN Durand déclassé, c'était Gillet qui empochait la victoire.
Groupe A/FA Marchal sans problème.
Groupe C3/CN Dosieres a su résister à l'assaut de Petit.
GROUPE F/F2000 victoire incontestée de Lhermet.

1999

DEBIAS VAINQUEUR.
Debias lors de la deuxième montée pulvérise le record et remporte l'épreuve.
Les couvertures chauffantes ont fait leur apparition en championnat de la montagne; cela risque de modifier la hiérarchie.
Bazaud prend la 2éme place devant Chamberod qui lors de la dernière montée a effectué un demi-tête à queue. Il étrennait sa nouvelle voiture, une F 3000.
Groupe A victoire de Du Castel.
Groupe N Charvin devance les BMW M3 de Gillet et Granjon.
Groupe F. Lhermet sans problème.

1998

BOCCARD pour la 6éme fois.
Remake de l'an dernier Boccard 1er, Debias second. Boccard se permet même de battre son propre record. Les jeunes Bazaud et Frantz commencent à faire leur place au soleil.
Groupe N sans problème pour Puigrenier.
Groupe A, victoire de Du Castel.
Jean Louis Reboul s'adjuge le groupe F.

1997

Daniel BOCCARD, champion de France, remporte pour la 5e fois la course de côte de Bagnols-Sabran et améliore son record. Christian DEBIAS doit se contenter de la 2e place.
Hervé PUIGRENIER, Groupe N, Alain GUIGNARD, Groupe A et Jean-Marie ALMERAS complètent le podium.

1996

Enfin le record de tous les temps est bel et bien battu, en effet Daniel BOCCARD transcendé, pulvérise le temps de monte en 1' 20" 756. Exception aussi du côté des prototypes C3, avec la Norma de Bernard CHAMBEROD qui intègre une motorisation CORSWORTH V8 issue de la Formule 3000.

1995

Record de 140 engagés, parmi eux de nombreux pilotes étrangers. Entrée en lice des sportives GT, et un nouveau trophée de la Montagne décerné par l'ADeCC.
DEBIAS étrenne son titre de Champion de France de la Montagne en enlevant l'épreuve devant son éternel rival Boccard.
En GT, Jakubowski domine largement ses adversaires.

1994

Une nouvelle équipe se mettait en place avec comme Président Patrick TALMANT et au secrétariat Régis COURT. Cette 24ème Édition a eu lieu début juin pour cause d'élection. Malgré une chaleur lourde un nombreux public se pressait sur les pentes de SABRAN. Le duel BOCCARD-DEBIAS a tourné à l'avantage de DEBIAS qui signe ainsi sa Ière victoire à SABRAN.

1993

2e année en championnat de France 1ère Division avec un plus mis sur le point sécurité. Des doubles rails de sécurité seront montés définitivement, financés par la Conseil Général du Gard.
Sabran ouvre le bal du Championnat. Si le matin la pluie était de la partie l'après-midi le soleil faisait son apparition et Boccard sur terrain sec remportait la victoire.

1992

La 22e édition marque l'entrée en 1ère Division.
Avec le nouveau parc concurrents et le nombre important de pilotes, la course de côte de Sabran a réussi son examen de passage en 1ère Division. Bagnols-Sabran a réuni les meilleurs éléments de la discipline. Tous les rois de la Montagne sont présents.
Tarrès (Martini MK 56) s'adjuge pour la 8e fois la victoire. Boccard (Martini MK 56) et Regal (Martini A2C) complètent le podium.

1991

C'est la préparation à la candidature au Championnat de France de la Montagne Ière Division. La course se fait sur deux jours. Le temps pluvieux ne permet pas de réaliser des performances.

1990

20e édition
Les dès sont jetés, plus rien ne peut empêcher le déroulement de cette XXe course de côte de Bagnols-Sabran à laquelle concourt toute une région.
L'A.S.A. Rhône-Cèze a su durer au fil des ans pour en arriver à une XXe édition tonitruante, réunissant toutes les forces vives du pays.
L'équipe de Régis Court a été aussi méticuleuse dans la préparation de cette XXe épreuve que ses devanciers. Ainsi, l'A.S.A. Rhône-Cèze montre que si de temps à autre les hommes changent, les bonnes habitudes, elles, persistent et sont récompensées puisque pour sa 20e édition, la course de côte de Bagnols-Sabran fera le plein.
Coté sportif, c'est Tarrès (Martini MK 56) qui signe ici sa 6e victoire. Boccard (MK 56) : deux records battus.

1989

Grâce au Conseil Général du GARD et au canton de BAGNOLS-SUR-CEZE, le revêtement de la route est refait assurant une meilleure sécurité des pilotes et en même temps permet à Marcel TARRES d'améliorer son record en le portant à l'21"44 à la moyenne de 128,193 km/H.

1985

Depuis sa création en 1969, cette épreuve à toujours connu un très grand succès auprès des concurrents et du public. Cette année, c'est la montée en Championnat de France de la Montagne 2e Division qui est visée. Marcel TARRES voulant fêter cette promotion améliore encore son record en l'23"99.

1984

Marcel TARRES Champion de France prouve sur les pentes de SABRAN qu'il est bien le meilleur en prenant la 1ère place et en améliorant encore le record.

1982

C'est une femme Anne BAVEREY qui monte sur plus haute marche du podium, et porte le record de l'épreuve à l'38"14 soit à 106,50 km/H.

1979

10e édition
Le 10e anniversaire a été marqué par de très nombreuses sorties de route.
Le vainqueur n'est autre qu'Albinet (Martini). Il fit une première montée remarquable, bravant les obstacles, tenant bien sûr cette route qui était pourtant difficile avec de nombreux gravillons. 2e Rolland (Ralt) et 3e Lapierre (Chevron).
Ces trois hommes ont dominé le lot car derrière les écarts ont été très nets. Une fois de plus ce fut la fête du sport automobile à Sabran.

1975

Roger RIVOIRE sur une Chevron s'adjuge la victoire en établissant un nouveau record à l'41"89 soit à une vitesse moyenne de 102,46 km/H.

1973

Création de l'Association Sportive Automobile "Rhône. Céze". Elle assume désormais la lourde tâche de l'organisation de la Course de Côte de "SABRAN" gagnée cette année par Jean LAPIERRE sur Pygmée Fi, il améliore le record le portant à l'46".

1972

Tous les records ont été battus : celui des engagés avec plus de 100, des spectateurs et de l'épreuve en 1' 51" 6. On a pu constater que les efforts entrepris depuis 4 ans commencent à porter d'excellents fruits. Les pilotes gardois sont de plus en plus nombreux et meilleurs et le public demeure fidèle. C'est encore un Alésien, J. Daumet (Abarth) qui s'adjuge la victoire.

1971

La course de côte de Bagnols-Sabran ne cesse de progresser. En effet, 40 engagés la première fois, 55 la seconde, 77 cette année. C'est là, significatif de la renommée qui commence à s'étendre d'une telle compétition. Si la première montée de course s'est déroulée dans des conditions atmosphériques idéales, par contre la seconde manche s'est déroulée sous la pluie, ce qui a handicapé de nombreux concurrents. D. Rouveyrand a été impérial. On le savait en grande forme et surtout en net progrès. À bord de sa puissante Lola T 210, il a fait cavalier seul, laissant ses adversaires à plus de 6", pulvérisant le record de l'épreuve en 1' 54".

Cliquer pour : voir les photos

1970

La deuxième course de côte de Bagnols-Sabran confirme l'engouement populaire pour ce sport très spectaculaire. Les organisateurs, M. Goutard, Président de l'A.S., mais aussi et surtout MM Destezet, Pailhon, Buriani ont largement contribué à ce succès. C'est 55 concurrents qui se sont présentés sur la ligne de départ soit 1/3 de plus que l'an passé. Tous les grands cracks étaient présents et se sont taillés la part du lion. L'Alésien D. Rouveyrand (Techno F2) a battu le record de l'épreuve en 1' 56"1, 2e J. Daumet (Abarth 2000), 3e Rampal (Porsche 904).

1969

Le sport automobile se développe dans le département du Gard. Une nouvelle épreuve vient de naître aux portes de Bagnols-sur-Cèze, sur cette route sinueuse, étroite mais pittoresque de Sabran.
C'est l'Association Sportive des Cévennes qui l'a portée sur les fonts baptismaux, aidée en cela des jeunes animateurs du Sport Automobile de Bagnols. Maurice Trintignant étant le parrain de l'épreuve.
Il y a eu plus de 5 000 personnes sur le circuit ; les gens étaient entassés dans les virages, à l'arrivée et au départ et en tous lieux spectaculaires.
C'est le Nîmois Jacques Bercand (Alpine) qui remporte la victoire en effectuant les 2 900 m en 2' 05 soit une moyenne de 83,386 km/h ; 2e : Saurel (Alpine 207) ; 3e Almeras (Porsche 209).
Lors de la remise des prix, les organisateurs, avec en tête la cheville ouvrière de cette épreuve, M. Destezet, étaient satisfaits car pour un coup d'essai ce fut un coup de maître.